.

"Tu es toi, tu vis, tu possèdes un corps, un esprit, tu as une maison, elle est ton toit, elle te protège. Tu vis dans ton quartier, ta ville, elle te nourrie, te fournis un travail. Tu vis dans ton pays, il est ton peuple, il te guide, il te soumets à tes conditions de vie. Tu vis sur ta planète, tu respire son air, tu manges ce qu'elle te donne, elle te fait vivre. Tu vis prés de ton étoile, elle te donne de la lumière, de la chaleur, elle te fait vivre. Tu vis dans ton système planétaire, avec ses planètes et ses lunes qui sont nées pour te faire vivre. Tu vis dans ta galaxie qui s'est formées il y a des milliards d'années. Tu vis dans ton Univers, il t'a donné ton étoile, ta planète, ton chez toi. Ne le néglige pas. S'il existe, c'est pour toi, car il fait parti de toi. Il est en toi, comme ton être, ton esprit, il est partout, comme toi, tu fais parti de lui."

Vers quoi nous dirigeons-nous ?

INTRODUCTION

Quand nous regardons vers le futur, nous le regardons selon notre ressentis, notre passé et notre présent. Chacun de nous le voyons d'un œil différent. Notre expérience passée est la base de ce que nous pensons maintenant. Que nous voyons le futur, gaie, triste ou morose, sans but ou jovial, avec ses bonheurs ou ses malheurs. Chaque événement passé, de la simple querelle avec un ami ou un membre de la famille à la plus extraordinaire et belle expérience de notre vie, se reflète dans votre façon de voir l'avenir. Mais est-il un avenir où l'humanité elle-même se dirige en le guidant ? Existe t'il un scénario qui saurait être le plus plausible parmi tout ceux qu'il est possible de trouver sur le net ? Du plus farfelu au plus sérieux ? Tenant compte des avancées technologiques et scientifiques, de notre rapport à la religion et à la spiritualité, ou bien d'autres facteurs déterminants l'évolution de nos idéaux, les dogmes changent et les valeurs fluctuent considérablement en fonction des ressources que nous procurent notre planète. Qu'il s'agisse de l'avenir écologique, botanique, animalier, géologique etc... un et un seul scénario sera, et nuls n'a les informations d'ensemble déterminant lequel ce sera. On ne peut qu'émettre des hypothèses. Pris indépendamment, chaque facteur détermine un chemin mais tous les facteurs déterminant interagissent entre eux, et s'impactent les uns envers les autres. C'est principalement pour cela qu'il est très difficile d'élaborer des scénarios. Pris à rebours, les civilisations antérieures décrivent des scénarios catastrophiques, dont l'exemple des civilisations Maya établissant la fin du monde à une date équivalente à leur calendrier au 21 décembre 2012. Voyons un peu plus loin en essayant d'y voir clair.

LES FACTEURS DÉTERMINANTS

De nombreux scientifiques pensent que le réchauffement climatique va changer notre avenir. Le visage de la terre sera différent et, à plus long terme, impactera sa géologie. Changement sans précédent qui aura pour conséquence un exil vers l'intérieur des terres ou une adaptation à l'environnement, qui lui-même, aura changé dans de nombreux milieux ou la vie perdure, botanique ou biologique. Agriculture et alimentation changerons nos habitudes de vie. De même, les avancées dans la connaissance scientifique ne manqueront pas d'agrémenter et d'alimenter l'imagination des concepteurs technologiques dans leur outils utiles ou superflues. Les sciences s'alimentent de découvertes ou d'inventions sans qu'il y est forcément de liens entre elles. Mais l'évolution de l'humanité prend toutes choses comme une et une seule direction menant vers ce que sera notre futur. Tout est relié. De là peut provenir la question de notre apparition, de notre existence, de l'existence même de notre univers en une seule entité, que certains s'autorisent à nommer "Dieu". Prendre une théorie uniforme sur un concept précis pour l'approfondir comme le réchauffement climatique n'avance en rien notre connaissance si nous ne prenons pas en considération les autres facteurs d'évolutions qui influent dessus. De même, un effet boule de neige apparait si on accepte le fait d'être conscient de changement que nous cherchons à changer, malgré l'irréversibilité du processus enclenché.

L'ÉVOLUTION DE L'HOMME

Considérons le facteur humain. Sa croyance spirituelle évolue. Son alimentation évolue. Son environnement évolue. Sa croissance exponentielle de population explose la démographie, créant de multiples manques, physiques en besoin ou naturels. Sa connaissance augmente mais tend à rester le privilège de quelques érudits. Sa véritable évolution ne se fera que quand tous auront acquis le même niveaux de connaissance, le même niveau de spiritualité, quand tous auront acquis les mêmes bases à savoir sur la nécessité, la simplicité de vie d'une symbiose totale avec son environnement. Ce qui, pour l'instant, est loin d'être le cas.

VISION DU FUTUR

Si nous observons les changements chacun dans leur spécificités, nous voyons que la recherche expérimente et trouve de nombreuses alternatives aux problèmes actuels. Que ce soit pour les énergies renouvelables, la santé ou de nombreux autres domaines. Signes porteurs d'améliorations à court termes. Voyons plus loin et essayons d'imaginer ce que serait la vie, soyons fous, dans plusieurs milliers d'années. Beaucoup d'éléments de notre vie aujourd'hui ont pu être imaginés par d'éminents scientifiques de tous les ages. Léonard de Vinci, Archimède, Aristote, Galilée et pourquoi pas Platon de la mythologie grecque, etc... Ils découvrirent et imaginèrent ce que serait la physique et ses implications. Par analogie, en extrapolant notre présent dans le futur, nous pouvons tenter d'affirmer que la nature de la matière et ses mystères pourraient être élucidés dans quelques milliers d'années, expliquant tous les phénomènes existants, y compris ceux que nous pensons être surnaturels et paranormaux aujourd'hui. La connaissance ultime s'obtenant par la résolution et le dépassement de l'état de mort que nous connaissons aujourd'hui. Qui ne serait plus ce que nous appelons "mort" mais "passage". En faisant abstraction de l'apparence, il est probable que nous nous définirions comme entité vivante doté ou non d'un réceptacle (corps physique), plutôt que comme "mort" ou "vivant" dans l'état actuel physique. Le visage de la planète terre ayant changé, il est fort probable que les civilisations telles que nous les connaissont auront disparues et qu'un retour aux sources est eu lieu. Le monde animal ayant repris le dessus, sachant mieux s'adapter à l'environnement que l'être humain en ses temps d'habitation, lui, exilé sur une autre planète. Ce qui n'est pas forcément un scénario fou puisqu'il est admis de nos jours que chaque étoile peut potentiellement abriter une planète habitable pouvant développer la vie. Science et technologie ayant rattrapé spiritualité pour les fusionner, synthétisant les biotechnologies et la biophysique donnant naissance à une nouvelle science du vivant. Ceci permettant de contourner les limites des lois physiques telles que nous les connaissons aujourd'hui.

CONCLUSION

Tout ceci peut paraitre un peu vague. Mais si nous observons attentivement les différentes religions et cultures du monde, nous nous apercevons, que la spiritualité est un facteur modifiant profondément nos façons de penser et d'agir. Quidam d'une religion et ses prières associés à la limite d'une interprétation comme l'impact d'égrégores bien fournis donnant naissance au point visé. De nombreuses études et recherches tentent d'unifier religion et sciences avec certains succès, malgré le flot d'incertitudes dû à une ignorance de nombreux autres facteurs. Le chemin de l'humanité est jalonnée de nombreux obstacles dogmatiques, mais elle finira bien par trouver son chemin, bien au-delà du 21 décembre 2012... 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire